Mascara Le Volume de Chanel

Depuis quelques temps je porte de mascara Le Volume de Chanel en noir. Contrairement à certaines, je ne suis pas du tout accro au mascara, je peux passer des mois sans en mettre, sans en acheter et à mon sens ce n’est pas un essentiel dans le maquillage (je sais, ça peut paraître bizarre).

Ce n’est pas que j’ai, naturellement, des yeux de biche mais je ne trouve pas mon regard complètement éteint si je n’en mets pas. D’autant plus que c’est tellement la corvée à démaquiller, que souvent je trouve que ça n’en vaut pas le coup (oui, j’ai la flemme). Bref, tout ça pour en arriver au point que, depuis que j’ai ce mascara, j’en mets (presque) tous les jours.

Au début, il y avait beaucoup trop de produit sur la brosse et les cils avaient tendance à se coller entre eux, parfois allant même jusqu’à avoir un rendu de pattes d’araignées… Pas terrible donc. Mais au fur et à mesure que la matière diminuait dans le tube, la brosse distribuait la quantité parfaite, rendant l’application d’autant plus facile.

Image

La brosse en silicone est assez grosse et est recouverte de picots, apparemment semblable à la brosse du célèbre Cover Girl. Donc, mis à part le fait qu’il faille l’essorer dans un kleenex quand le mascara est neuf, la brosse est nickel, elle sépare bien les cils, leur donne de l’intensité, du volume, les allonge et les recourbe même légèrement. Je parviens même à attraper tous les petits cils aux extrémités de mes yeux.

Je recherche un rendu discret et naturel, donc je n’en mets pas plus d’une couche et il tient ses promesses. Néanmoins, je ne pense pas le racheter, car il est cher et je pense pouvoir obtenir à peu près le même résultat avec des mascaras de drugstore comme ceux de Gemey-Maybelline.

Publicités