La Clarisonic Mia 2

Mon amie, la Clarisonic Mia 2.

Encore un article sur la brosse sonique, qui permet « un mouvement unique de  l’embout qui ne tourne pas sur lui-même mais effectue 300 micro-oscillations par seconde » ? Oui.

Elle appartient à la liste de mes nombreux achats influencés par des Youtubeuses (au hasard, par Elsa, Marie et Sarah). J’ai hésité plus d’un an, assez dubitative quant à l’efficacité de l’instrument, au sujet de son prix et au fait qu’il ne soit disponible qu’aux USA et sur le site internet Skinstore.

J’ai regardé une quantité monumentale d’avis sur Youtube, de filles qui avaient le même type de peau que moi, pour comprendre si vraiment, l’engin valait le coup (coût) (coucou ?).

Puis Sephora les a commercialisées et dès que j’ai eu mon bon de -20% entre les mains, je l’ai achetée, début juillet 2013 donc.

Clarisonic-Mia-2-Sonic-Skin-Cleansing-System

Son prix : 149 €

Au départ, je l’utilisais deux fois par jours, une fois le matin sous la douche (si vous êtes passés au travers de cette information : la brosse est étanche) et une seconde fois le soir après m’être démaquillée. Il parait qu’au début de l’utilisation de la brosse, une affreuse éruption de boutons et autres joyeusetés apparaît et qu’on a deux envies : arrêter de l’utiliser et revendre la machine infernale sur Ebay. Pour moi, cela n’a pas été le cas : ma peau a assez bien toléré la Clarisonic. Très vite, dans les premiers jours, mon grain de peau s’est affiné, même mon mec a remarqué la différence.

Au fur et à mesure des utilisations, il n’y a pas eu d’autre différence frappante. Et puis j’ai remarqué que la brosse me pourrissait complètement le bas du visage. Du coup, je ne sais pas si j’étais censée avoir plein d’imperfections sur cette zone et que la brosse ne faisait qu’accélérer leur apparition et leur disparition ou si la brosse était carrément responsable de leur existence et que sans son utilisation je n’aurai jamais rien eu sur cette zone.

Au bout de quelques mois, j’ai ralenti l’utilisation de la Clarisonic : je suis passée à une utilisation par jour (le soir) et aujourd’hui je l’utilise une fois tous les deux jours, uniquement le soir.

Il est vrai que depuis quelques semaines, ma peau est beaucoup plus jolie, mais je ne sais pas si la Clarisonic y est vraiment pour grand-chose. En effet, j’ai complètement changé mes routines soins et maquillage du teint et je pense sincèrement que c’est cela qui a vraiment changé la donne.

Entre aussi en compte le fait que depuis quelques mois mon alimentation a beaucoup changé. J’ai arrêté les laitages, la viande et je passe beaucoup de temps au rayon fruits,  légumes et bio de mon supermarché, alors qu’avant je ne m’y arrêtais JAMAIS. Il faut aussi mentionner que depuis quelques mois j’ai changé mon mode de contraception, je suis passée d’une pilule fortement dosée à une dose d’hormone beaucoup plus faible, le minimum requis (pour plus de détails, j’ai écrit un article sur le sujet ici).

tumblr_muejkvjRYc1sk26reo1_500

Du coup, beaucoup de facteurs entrent en ligne de compte et je ne suis pas sure de devoir remercier la Clarisonic en premier. Je crois que cela fait partie d’un tout. Cet été, j’ai vraiment décidé de me bouger pour retrouver une jolie peau, des connexions se sont faites dans ma tête et l’achat de la Clarisonic appartient à cette volonté de changer mes habitudes.

Ce qu’on ne peut pas retirer à la Clarisonic c’est qu’elle nettoie extrêmement bien la peau, sans la décaper. Evidemment, ce n’est que mon avis, concernant ma peau (qui est à tendance grasse et acnéique, peau pourrie bonjour), surement plus épaisse et moins sensible que d’autres et donc plus résistante. Néanmoins, je n’ai jamais eu la sensation que ma peau avait été décapée, ni ressenti le coté abrasif de l’instrument et cela est probablement dû aux micro-mouvements de l’embout de je-ne-sais-pas-quoi technologique.

Pour avoir un avis négatif sur la Clarisonic, donné par Hélène qui a la peau complètement différente de la mienne, c’est par ici.

En conséquence, je ne regrette pas du tout mon achat, (en tant que mouton certifié) je me devais d’essayer le produit par lequel jurent toutes les américaines et il a eu un effet positif sur ma peau. Le tout, en fait, est de sentir quel est le bon rythme d’utilisation : il diffère d’une personne à l’autre. Pour moi, une fois tous les deux jours, après m’être démaquillée et avant de mettre mon sérum, c’est largement suffisant. Mais peut-être que j’espacerai encore plus son utilisation si je sens que ma peau est trop sollicitée, la messe n’est pas encore dite.

Il convient également de préciser qu’on ne connait pas l’effet à long terme de l’utilisation ce type de produit, peut être que vers 60 ans ma peau aura muté ou sera sur-ridée et complètement immonde : je ne sais pas mais je prends le risque. It’s up to you !

tumblr_mld94emos81qjckzso1_500

Publicités