long lasting stick eyeshadow de kiko

Image

 

Cet été, j’avais craqué pour ces ombres à paupières crèmes en stick de Kiko (ici). Il y a un grand nombre de teintes sympathiques (j’en avais swatchées quelques unes en boutique), notamment un bleu électrique (apparemment, il sera bientôt tendance d’en porter) pour lequel je n’avais pas osé craquer (bêtement, je ne porte plus de bleu en maquillage depuis longtemps). Donc, j’avais raisonnablement choisi le noir et la teinte « rosy brown ». Je pensais qu’ils seraient très pratiques : le noir pour faire des smoky et le doré discret pour illuminer mon regard les lendemains d’insomnie. 

Le seul hic, c’est qu’ils sont complètement nuls.

Pour commencer, l’application n’est pas évidente car peu précise, mais je m’y attendais, donc c’est à moité pardonné. 

Ensuite, leur tenue n’est pas satisfaisante, ils disent « no transfer performance » et (mon œil – haha..) c’est faux. Non seulement, au bout de quelques heures, la texture se déplace et migre hors de la paupière mobile, mais en plus, il est souvent arrivé que des débris de matières me tombent carrément dans les yeux et vraiment, c’était moche et très douloureux.

Ils sont restés dans ma trousse de maquillage depuis cet été et c’est simple : je ne les porte que quand je suis assez pleine d’optimisme (jamais) pour leur donner une nouvelle chance (qui se révèle être un échec). 

Il est vrai que pour leur prix (moins de 7 €), c’est dur d’être très exigeant et de demander une qualité professionnelle. Mais est-ce si extravagant d’exiger d’un produit qu’il ne vous pourrisse pas complètement le globe oculaire …?

 

Image

Publicités